Test Stimium MC3

Souvent on me demande « Mais à quoi tu carbure !!!??? »

Au tout début je ne voulais pas entendre parler de produits « dopant » pour améliorer mes performances puis plus je me suis entrainer… mis des objectifs assez importants et plus mon corps avait du mal à suivre mes ambitions……

Et boum c’est la blessure au genou !!! Une fois accepté cette douleur et pris rdv chez le médecin qui m’a orienté vers un kiné/ostéopathe la sentence tombe !!!

Syndrome du tendon rotulien …..

Je veux aller trop vite et mes muscles et tendons ne sont pas encore assez forts pour endurer mon énergie.

Je cours tout doux durant plus de 10 semaines et fais mes séances de kiné où je découvre les bienfaits du Compex en rééducation et récupération.
De là j’ouvre mon esprit aux produits que j’appelais « Dopant » et je découvre la gamme STIMIUM, conseiller par Maison Du Running.

J’ai le droit à un échantillon pour tester le produit.

Je Test la gamme Stimium MC3 pour la reprise de mon activité……. Et là !!!
Je suis très étonnée par l’efficacité du produit.
Beaucoup de courbatures sur mes premières séances… j’ai fais le test sans Stimium MC3 et avec :

Sans STIMIUM MC3 :

(Je test les jambes)
Bonnes et grosses courbatures après les séances, récupération difficile et surtout les courbatures sont ressentie durant 5 à 6 jours !!

Avec STIMIUM MC3 :

(Je test les abdominaux)
24h après ma séance je ressens les courbatures assez intenses…. Je prends mes sticks de MC3 je prends 3 sticks par jour pendant 3 jours. Et dès le lendemain quasiment pas de courbatures alors qu’en générale elles sont sensé être d’une intensité plus forte au bout de 48h.

Je fais un autre test plus tard où ma séance se résumé à monter des escaliers par série, puis par block puis la totalité sur plusieurs reprises… autant vous dire que les cuisses et mollets montent très rapidement en acide lactique et que les déchets toxique vont s’accumuler et mettre du temps à s’évacuer.
Au bout d’environ 36 heures plus de courbatures et la fatigue musculaire est éliminer.

On peut enchainer de grosses séances si on prend bien les sticks de STIMIUM MC3 avant la séance, pendant la séance et après la séance.

Je les tests également en préparation d’un gros trail pour éliminer les déchets toxique, réduire la fatigue musculaire et surtout accélérer ma production d’énergie.

De plus je suis rassurée sur le faite que cette marque est présente sur de nombreuses courses.

La chose primordiale pour moi c’est que Stimium est Conforme à la norme AFNOR anti-dopage NF V94-001. Est autorisé lors des compétitons et partenaire de l’EFSMA (Fédération Européenne des Médecins du Sport).

J’ai essayé Stimium en reprise d’activité, préparation d’une compétition, en entrainement, il me reste plus qu’à l’essayer en compétition.

Aussitôt dit aussitôt fait :

J’ai testé les gommes Boost durant mon trail de montagne (24kms 1900m D+)
Petit coup de fatigue durant le 14 eme km, je prends une gomme Boost et je ressens les bienfaits quasiment immédiatement, je me sens pousser des ailes grâce a l’explosivité de cette gomme, je passe les dénivelé comme une gazelle (expression d’un participant sur la course).

A l’heure actuelle je suis satisfaite de cette gamme et vais même essayer les autres produits que Stimium proposent comme la Gamme Gainage et Régénération

Je conseille cette gamme, mais bien sûr le repos ne doit pas être négligé !

Bonne course et bon sticks !!

Vous pouvez mesuivre sur Instagram: @lucie_Runisinthehead
sur Facebook: http//www.facebook.com/lucie.runisinthehead.5

La Foulerie Chaumont-En-Vexin

 La Foulerie

   De Chaumont-En-Vexin

1ère Course sous mon club d’athlétisme, Un parcours de 10 kms avec dès le début  (400m) une grosse difficulté, une assomption de 600 mètres  avec un pourcentage de pente d’environ 10%.

Et en prime sous la pluie et le vent …….

Aller on s’accroche et on tient, les cuisses piquent mais on ne lâche pas et je remonte des participants puis 30mètres de descente pour repartir de plus belle sur une bosse, je souffle et essaye de détendre tous mes muscles pour récupérer au mieux car oui…. Je suis à peine à 1,5 km du départ ……

Je mettais dis je reste derrière Déborah qui est mon lièvre, au fur et à mesure de la course je la perds et deviens son lièvre.

Je garde toujours un œil sur elle, l’objectif de la course était de faire un record personnel mais ne pas abandonner ses coéquipiers pour autant.

La course à pied est un sport individuel mais dans un esprit  de cohésion, d’entraide et d’équipe.

Les kms défilent, mon gros point de côté va et viens, je régule ma respiration en l’exagérant, ça va mieux j’augmente un peu ma vitesse surtout dans les descentes pour gagner un maximum de secondes.

Je me sens bien a l’aise à chaque fois que je passe devant un bénévole, il me rappel mon positionnement « bravo, vous êtes 2ème féminine », c’est plaisant !

Je continue, j’avance, quand j’ai un coup de mou, mon mental reprend le dessus.

Je ne veux pas laisser ma 2ème place mais ma conscience me dit garde le contact avec Débo pour qu’elle n’abandone pas n’est pas très loin derrière moi, souvent je lui crie « ça va !? » je l’entends me répondre, je sais qu’il faut que je tienne la cadence pour nous deux. Elle doit être à 20-30mètres.

Tellement de choses à prouver, c’est ma 1ère course avec le club de Chaumont-en-Vexin je veux être à la hauteur et surtout me rapprocher de mon RP !

Sur les 2 derniers kms un Vétéran 3 reste avec nous et à 3 on se motive pour finir, les 500 derniers mètres il me dit « aller va-s’y c’est la fin » et j’envoie tout ce qui me reste !!!

Je termine le 10 kms avec un dénivelé d’environ 150m D+

en 46min et 37 secondes

1ère Sénior et 2ème Féminine

Je suis contente et je me dis que sur un parcours plat j’aurais atteint les 45 min, toujours pas de record personnel car mon objectif principal sur un 10 kms est de 45min !!!!

Mais je vais m’entrainer encore et encore et j’y arriverais !!!

Et un grand bravo à toute l’équipe du CVTA ainsi que mes copines Aurélie, Karyn et Aurore pour votre motivation et détermination !!

Vous pouvez me suivre sur Instagram: @lucie_Runisinthehead

sur Facebook: http//www.facebook.com/lucie.runisinthehead.5

 

 

 

 

 

 

Jackpot je figure dans le journal de l’oise hebdo !!!!!

10 kms Paris Centre et Paris Rollers Marathon

LE 15 OCTOBRE 2017

Dimanche ultra sportif:

 

Dès 6h30 du matin il fait beau, il fait bon….

Faut en profiter, aller je m’active, me prépare, je récupère mes amis sur la route et direction les 10kms de Paris Centre.

 

 

Objectif faire un Record Personnel, j’vais y arriver ….. Suspense …..

 

 

@kb_running_fit mon ami de longues dates serra mon lièvre pour que je puisse dépasser ma zone de confort. Entré du SAS dans les -45 min, on s’échauffe et bientôt le top départ!

 

Ça y est les chevaux sont lancés je suis bien mon lièvre et très vite au bout du 2 ème kilomètres je sens quelque choses qui ne va pas ….

Je vois @kb_running_fit s’éloigné petit à petit (il doit aussi faire son RP) je reste avec le meneur d’allure qui fait que parler …

Moi je souffre et lui il est bien entrain de papoter et nous donner des conseils, on souffle bien, on se relâche, on reste fixé sur son objectif ….

 

Je me dis : « mouais facile pour lui il fait 2/3 têtes de plus que moi, ses jambes c’est mon corps »

 

Le négatif arrive dans ma tête, je vois mon objectif encore atteignable mais d’un coup une sensation de faim intense arrive puis un gros point de côté…..

Et oui depuis 4-5 kms je suis à 4:30 en rythme alors que en entraînement c’est plutôt une moyenne à 4:55/5:00.

 

Mon corps n’est pas habitué, je continue au mental pour tenir le meneur d’allure.

Un virage puis deux puis trois qui cassent mon rythme et je le perds, je vois le drapeau s’éloigné de moi, je tente tan bien que mal de le rattraper ou du moins réduire l’écart ….. Mais non!

Donc je décide de baisser d’un cran mon rythme pour récupérer un peu et après remettre la gomme.

 

Vers le 8ème kms je demande aux participants autour de moi quel est leur objectif. Ils me répondent tous 50-55 min, Ah non !! Le mental prend le dessus et j’arrive à remontés des places les 2 derniers kilomètres j’envoie (pas tout car j’ai presque plus rien) et Je franchie la ligne d’arrivée où ma Karyn m’attend et me demande si ça va.

 

Il me faudra au moins 5 min pour que les nausées s’estompent. Une foule compacte de finisher créent une queue pour les médailles et les ravitos d’arrivée.

 

La course des RP c’était Paris puissance 10 PPX, les nombreux vomitos à l’arrivée le prouvent !!!

 

Beau parcours, 2 groupes de musique, l’ambiance était plus au dépassement de sois que à la détente entre copains, beaucoup de participants près de 10 000.

 

Le verdict tombe…. terminer la course en 47:1, avec une allure à 4:43 de moyenne et une position de 3080 ème au scratch et par catégorie 178/3293…..

 

Finalement pas si mal que ça, je ferrais mieux sur le prochain 10 kms !

 

Une fois terminé là journée n’est pas finie, « on court » vers la ligne de départs pour Le Paris Rollers Marathon.

 

Folle vous dites, certainement un peu oui

On loupe le dépars, on s’explique avec les organisateurs, ils comprennent bien vite mais les élites vont déjà arrivés, le parcours à changé et on ne peut prendre le départ que pour un semi-marathon… tan pis, en même temps avec ce qu’on a donné sur les 10 kms ce n’est pas plus mal !

 

On prend le dépars le cadre est idyllique, le beau temps, la chaleur, les amis ….

Rapidement le premier obstacle s’offre à nous : LES PAVÉS !!! A chaque pas on risque de s’éclater par terre mais attention pour nous runneurs et runneuse nos jambes sont précieuses donc on y va à tâtons au risque d’être ridicule mais on n’est pas là pour ce blessé.

 

Les pompiers, ambulances, secouristes…. n’arrêtent pas de défiler, c’est une farandole de gamelles qui défilent…..

 

Le reste du parcours est roulant, tout ce passe bien jusqu’au moment où des bénévoles nous arrêtent car la préfecture de police en à décider ainsi alors que nous étions large dans nos chronos et qu’il nous restait 2h pour faire les 12 derniers kilomètres.

 

Les forces de l’ordre ont décidés que les vagues loisirs étaient peu nombreuse et qu’une fois les vagues élites arrivée il fallait ré-ouvrir les routes…..

 

C’était une belle course de détente où les tunnels fut nombreux au grand bonheur de nos cuisses et fessiers (ils vous diront merci plus tard) et les pavés qui à force nous massaient et voir même fessait une impression de Power Plate.

 

Par contre 3 ravitos sur 42 kms certes en rollers mais quand même c’est  tout de même limites.

 

Une belle journée sportive qui s’est terminé avec 2 belles médailles et 1 t-shirt finisher et des souvenirs pleins la tête, des rires entre amis et des monuments sublimé par ce radieux soleil.

 

En octobre un dimanche d’été où j’ai profité pleinement de ma journée qui été en l’honneur de mon anniversaire !!!

 Encore Merci mon @kb_running_fit et Karyn !!!!

 

 

 

 

 

20 Kms de Paris

 

                   

#20kmsdeparis une course de plus de 30.000 participants attendus sur le départ entre La Tour Eiffel et le Trocadéro.

Dès les premières foulées je me suis senti à l’aise, un bon mental et les jambes qui tournent sans problème.

Le premier kilomètre était du spectacle en voyant courir à nos côtés (pas à la même allure bien-sur) la vague Élite, eux avaient quasiment terminé quand nous nous commencions …..

 

Les 10 premières kilomètres sont passés à une vitesse, mon attention était attirée par les différents groupes de musique, il y en avait pour tous les goûts puis par les graffeurs, les spectateurs tous plus encourageant les uns que les autres et les enfants qui tendaient leurs petites mains pour que les coureurs reprennent du courage en tapant dedans 

Les quais de Seine arrivent et la vue sur la Tour Eiffel est juste magique, certains s’arrêtent et se prennent en selfies d’autres font une petite pause ou marche.

Dans les tunnels l’ambiance est là on fait la holà, le bip bip, on n’est pas fatigué ….

ça motive et boost pour la suite !

Puis viens le 16 ème kilomètres je commence à regarder ma montre de plus en plus ça commence à être lancinant … je me fixe un objectif pour garder le mental au plus haut.

En étant partie dans la dernière vague des 1h45 je me fixe l’objectif de rattraper le meneur d’allure des 1h45. Mon allure remonte et je double, slalome bifurque à droite puis à gauche, j’essaie de me frayer un chemin entre la masse de coureur.

J’arrive à atteindre une première bannière, c’est une pub pour St-Yorres, puis enfin un meneur d’allure mais c’est celui des 1h55… je continue…. je commence à me dire que je le rattraperais pas donc je dois finir cette course et avec un bon chrono.

Les 3 derniers kilomètres j’envoie ce qu’il me reste d’énergie et je le fais en pensant à ceux qui n’ont pas pu faire la course comme @soglafit ma mumu.

L’arrivée est proche je dois faire moins de 1h43:19 je donne tout, sprint final sur le dernier kilomètre.

Ligne d’arrivée passée  je finis à 1h42:15

Objectif réussi ✅

Je suis contente de moi mais je me dis que j’aurais pu faire encore mieux ….

A l’arrivée la médaille tant attendue est entour de mon cou, cette fierté de ce dire que oui je l’ai faite.

Beau parcours, très peu de dénivelé 76D+ a refaire !! La Tour Eiffel est présente sur la majorité du parcours et quand elle ne l’ai pas on peut voir le Grand Palais, l’arc de triomphe

Au départ on se prend un peu de pluie pour finir avec des éclaircis qui illuminent l’arrivée et la Tour Eiffel.

 

 

 

Week-End Féerique RunDisney 2017

 

Début d’un week-end de magie avec Mickey et ses amis ✨

SAMEDI 23 SPTEMBRE 2017 à 6h30 :

On commence ce matin avec un 10 kms découverte à travers les 2 parcs de Disneyland Paris et Walt Disney Studio.

Départ pour mon sas a 7h30. Plus de 6000 personnes sont présentent.

Cette course donne une sensation de courir entouré des personnages de dessins animés grâce aux runners déguiser à la perfection.

Même dans un parcours atypique on fait la queue pour faire une photo avec Donald, daisy, le génie d’Aladin, les fées de cendrillon, les 3 petits cochons, Mr jack, stich…….

Les Castle members sont bien présents pour nous encouragés et mettent vraiment l’ambiance, ils sont heureux d’être et nous donne la patate.

Tout le long du parcours j’ai pu assisté au lever du soleil ☀️.

Quel plaisir de passer dans les coulisses, dans les attractions et surtout de voir les parcs sans cette foule compacte !

On est privilégié de courir dans un tel domaine.

Bon il faut quand même débourser 55€….

Pour finir avec une belle médaille finisher et sous un beau ciel bleu !

On finit demain matin avec le 21 km pour clôturer le challenge bodidi-bibidi-boo !!

DIMANCHE 24 SEPTEMRE 2017 à 6h30 :

Fin d’un week-end de magie avec Mickey et ses amis ✨

Je fini ce matin avec un 21 kms toujours de découverte à travers les 2 parcs de Disneyland Paris et Walt Disney Studio ainsi que les villes alentours et notamment un joli parc de Magny-Le-Hongre.

On traverse une partie du parcours du 10kms de la veille mais chose étonnante et surprenante on ne voit pas tout à fait les mêmes décors, peut-être des détails qui nous avaient échappées lors du premier passage.

D’autres personnage sont présents comme Piscou, la fée Clochette, Timon et Rafiki, Mickey et Minnie, Donald et Daisy en jogging et le couple emblématique Mickey et Minnie en tenue de cérémonie pour les 25 ans du parc.

Ils étaient beau mais vraiment plus de 20 min d’attente pour avoir sa photo avec eux …..

Sans oublié qu’il y a une barrière horaire car les parcs doivent ouvrir à 10h.

Les photographes officiels étaient en nombre !

L’avantage étaient de prendre le pack photopass car toutes les photos prises lors des courses avec les numéros de dossards seront dans ce pack, ce qui devient rentable si vous avez comme moi plus de 50 photos. Vous ne payez qu’un pack pour un nombre illimité de photos, 59€.

Le 21 kms est chronométré tan dis que le 10 kms ne l’ai pas. Plus de 17000 personnes ont pris le dépars.

Le challenge bodidi-bibidi-boo consiste à effectué le 10 kms le samedi matin ainsi que le 21 kms le dimanche matin cela donne accès à:

10 kms : 1 t-shirt et une médaille finisher

21 kms: 1 t-shirt et une médaille finisher

Challenge: 1 t-shirt challenger et 1 médaille supplémentaire du challenge également et la satisfaction d’avoir terminé les 2 courses dans le week-end.

L’année prochaine je tente le 5kms le vendredi soir, le 10kms le samedi matin et le 21 kms le dimanche matin !

En résumé:

Du run, du fun mais accompagné c’est tout de suite plus féerique et magique hein @kb_running_fit,@ estelleboulahia et @sogladfit

Ne pas oublié les photopass .

Et de 1 10kms

Et de  221kms

Et de 3 31 kms challenge bodidi-bibidi-boo du week-end (10+21kms).

 Rendez-vous l’année prochaine pour cette fois-ci faire un chrono 😉
Vous pouvez mesuivre sur Instagram @lucie_Runisinthehead
sur Facebook http//www.facebook.com/lucie.runisinthehead.5